Historique

L'église

Le Château

Le pont et le moulin

Rue de l'église

Un peu d’histoire…

                Depuis toujours le village de Noiron sur Bèze, grâce à ses nombreux atouts, fut très convoité et donc riche en histoire.  

D’après les textes les plus anciens, on relève sur la commune, un étang riche en poissons dit « l’étang  fantôme », un moulin et un haut fourneau pour le minerai de fer.

Noiron sur Bèze compte parmi les seigneuries données par le Duc Amalgaire à  l’abbaye de Bèze en 628. Le territoire primitif, d’après un document de 815 donnant les limites de possession du monastère, correspondait aux communes actuelles de Bèze et de Noiron.

1076 : Foulques de Maiily, seigneur de Beaumont, sous prétexte qu’il détenait le droit de garde de Noiron, en usurpa les droits seigneuriaux ; il fut contraint en 1086, de les restituer.

1098 : le seigneur de Mirebeau prétend que le droit de pêche sur la rivière lui appartient jusqu’au moulin de Noiron. Droit qu’il offre au monastère.

1245 : Innocent IV confirma la donation de la seigneurie et de l’église à la commune. Depuis cette époque, l’église est mentionnée  comme dédiée à Saint Nicolas.

1272 : dans son combat contre Alix de Beaumont, Jean de Rans seigneur comtois, mit Noiron à sac.

Les habitants de Noiron furent affranchis en 1567, après avoir menacé l’abbé d’abandonner leurs terres.

1636 : les Impériaux de Gallas, ayant incendié tous les villages de la vallée de la Vingeanne, s’attaquèrent à Noiron. Quelques temps après, les Croates, dans leur retraite passèrent à Noiron une seconde fois et l’incendièrent pour freiner l’avance de l’armée royale.

Les constats dressés par les prud’hommes, en 1644, disent que le village est inhabité et ruiné, que tout a été brûlé et incendié ; il ne reste que 2 habitants ! La misère y demeura tout au long du XVII ème siècle.

1666 : il n’y a plus de maison curiale ; il n’y a que 20 habitants.  C’est le curé de Viévigne qui assurait le service religieux.  Jusqu’à la Révolution, l’histoire de Noiron est dépendante de l’Abbaye de Bèze.

1731 : l’église, jadis du diocèse de Langres et du doyenné de Bèze, est rattachée au diocèse de Dijon.

1789 : Noiron fait partie de la généralité de Bourgogne et du bailliage de Dijon.

1790 : Noiron appartient au canton de Bèze.  

Le haut fourneau a fonctionné de 1829 à 1858, et produisait jusqu’à 1000 Tonnes de fonte.  C’est la période la plus prospère de la commune. En effet, en 1838 les registres municipaux font état d’une constante augmentation de la population (près de 450 habitants). L’école communale accueille 80 enfants à la rentrée scolaire de 1880.

1863 : création d’une ligne de chemin de fer Pontailler-Is sur Tille avec une gare à Noiron.

 

… Plus près de nous

1903 : assassinat au château de M. De Corgeat.

1906 : création d’un bureau téléphonique et porteur de télégrammes.

1920 : construction du monument aux morts après la Grande Guerre.

1921 : ouverture d’un atelier public de distillation près du lavoir.

1922 : le moulin arrête son activité  qui existait depuis l’an 800.

1928 : projet d’électrification de la commune. Après diverses difficultés de financement, la lumière arrive enfin dans les maisons du village en 1931. Les fermes, elles, attendront encore quelques années…

1935 : installation de l’éclairage public.

1941 : quinze hommes du village sont fait prisonniers pendant la seconde Guerre Mondiale.

1957 : la salle de classe devenant trop petite (actuellement salle des fêtes), on construit une deuxième salle avec un logement pour l’instituteur, un préau et des sanitaires.

1960 : achat du terrain de la Fontaine du Gué pour le captage de l’eau. Il faudra attendre 1965 pour voir couler l’eau aux robinets !

1966 : la scierie, qui emploie jusqu’à huit ouvriers, cesse son activité.

1972 : pose de caniveaux, trottoirs et conduites d’eaux pluviales dans la Grande Rue.

1979 : projet d’un lotissement communal rue de Bèze.

1988 : construction de la placette et de l’abris-bus à l’emplacement d’une ancienne épicerie.

1992 : Début du regroupement pédagogique avec Bèze. L’école de Noiron  fermera définitivement en 2003.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site